08/05/2008

SEREZ-VOUS FIER DE REPRESENTER TOURNAI ?

(nouveau 08/05/2008)

 

SERIEZ-VOUS

FIER

DE REPRESENTER TOURNAI ?

 

Vous voulez participez à un groupe historique pour une représentation de son prestigieux passé ?

 

Dans ce cas, nous vous demandons de prendre connaissance d'un dépliant déposé des les boîtes aux lettres tournaisiennes

 

Serez-vous fier de représenter Tournai

 

Serez-vous fier de représenter Tournai 2

 

 

Source document : Copie "Tout Boîte"

 

 

CHAPITRE 4 : HISTORIQUE

 

TABLE DE MATIERES PAR CHAPITRE

 

DEBUT BLOG 

 

14:15 Écrit par LES TROIS J DE TOURNAI dans Historique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/01/2008

BELGIQUE QUI SUIS-JE ?

(nouveau 20/01/2008)

 

BELGIQUE

QUI SUIS-JE ?

 

Cher lectrice, cher lecteur, si l'on se réfère au titre de cet article, certains pourraient  croire que nous comptons étendre notre activité au niveau du recueil d'informations que nous mettons à votre disposition ?

 

Eh bien, non !

 

Alors pourquoi, intégrer ces propros ?

 

Dans le chapitre 4 : Historique, nous avons écrit et fait allusion à la crise politique de notre beau pays qu'est la Belgique sous l'intitulé : "Oh Belgique, Chère Patrie".

 

Pour rappel, la Ville de Tournai, fait partie de la Province du Hainaut, de la Région Wallonne et de la Communauté Française.

 

Comment sommes nous arrivés à ce stade ?

 

Pour nos amis Belges, aussi bien Néerlandophones, Germanophones, et Francophones, les propos qui suivront pourraient leur permettre de rafraîchir leur mémoire.

 

Pour nos amis qui viennent visiter par l'intermédiaire du Blog des Tournaisiens, non seulement la Ville de Tournai, mais, indirectement vous venez visiter la Belgique.

 

Pour certaines personnes, ils n'arrivent pas à comprendre certaines arcanes dont les tournaisiens sont dépendants dans leur vie de tous les jours.

 

Pour mieux comprendre tous les tenants et aboutissants, il serait bon de rafraîchir la mémoire de tout un chacun.

 

Alors comment pourrait-on présenter la Belgique ?

 

C'est une Mornachie Constitutionnelle et un pays fédéral.

 

Au niveau de la Monarchie, nous sommes actuellement sous le règne de Sa Majesté le Roi Albert II.

 

Afin d'être complet, vous pourriez consulter le site suivant :

 

Le site de la Monarchie Belge peut vous éclairer sur les thèmes les plus divers, tels que :

 

- La Fonction Royale

 

- La Monarchie et la Population (Les différents rapports entre les deux)

 

- Le Fonctionnement (Où, vous retrouverez les divers départements, dont notamment un point dont l'on parle très souvent actuellement la Liste Royale, à ne pas confondre avec la donation royale)

Car, notre Chef d'Etat est entouré de plusieurs collaborateurs répartis dans sept départements. Sans ceci, notre Souverain ne pourrait accomplir pleinement le bon fonctionnement de sa mission de Chef d'Etat)

 

- Les moyens : Pour que celui-ci puisse accomplir ses diverses missions, il peut compter sur les moyens financiers, mobiliers, et la collection royale

 

- Histoire : Bien entendu, rien de tel afin d'être complet, un bref historique sur nos différents Chefs d'Etats n'est pas superflu.

 

- Arbre Généalogique : Beaucoup d'habitants sont friands de connaître d'où ils viennent, et font des recherches généalogiques. Quand est-il au niveau de notre famille royale ?

 

- Evènements liés à  la Monarchie : L'on retouve ici quelques dates qui font partie de notre histoire et qui sont brièvement expliquées.

 

- A visiter : Les endroits incontournables et qui peuvent être visités (Palais de Bruxelles - Serres de Laeken - Crypte Royale  Musée Belle Vue)

 

- Initiatives Royales (Les diverses donations, oeuvres, et fondations)

 

- L'on peut terminer par les activités (Agenda - Discours - Photos - Archives)

 

Certains, se posent la question comment se déroule une journée de Sa Majesté le Roi, ainsi que le rôle des aides de camps et des officiers d'ordonnance, quelques lignes pourraient vous familiariser avec notre Chef d'Etat ainsi que ces principaux collaborateurs

 

Le peuple peut il correspondre directement avec le Chef de l'Etat ?

 

La réponse est naturellement oui.

 

Suivant le cas, tout courrier qui est adressé au Roi ou à la Reine, est éventuellement suivi du nom du Département chargé de présenter ce courrier aux Souverains et, le cas échéant, de le traiter en leur nom.

 

Sur ce site, il explique dans quel cadre, dans quel contexte, l'on peut contacter la Famille Royale, et comment le faire correctement suivant le sujet éventuellement abordé.

Pour plus de renseignements, le portail officiel est à votre disposition :

 

La Monarchie Belge

 

 

La Belgique est donc une Monarchie Constitutionnelle.

Pour comprendre la Belgique, il serait bon de connaître les règles de base du fonctionnement de l'Etat Belge qui sont reprises dans la Constitution.

 

Pour ceux qui le souhaitent, vous pouvez vous rendre sur le portail suivant pour prendre connaissance du texte intégral de la Constitution Belge, ainsi que des différentes modifications :

 

 

La Constitution Belge

 

 

La Belgique est un état Fédéral.

 

Les sept premiers articles repris ci-après définissent l'Etat Fédéral et ses différentes entités fédérées :

 

TITRE Ier

DE LA BELGIQUE FÉDÉRALE, DE SES COMPOSANTES ET DE SON TERRITOIRE

  • Art. 1er

    La Belgique est un État fédéral qui se compose des communautés et des régions.

     

  • Art. 2

    La Belgique comprend trois communautés : la Communauté française, la Communauté flamande et la Communauté germanophone.

     

  • Art. 3

    La Belgique comprend trois régions : la Région wallonne, la Région flamande et la Région bruxelloise.

     

  • Art. 4

    La Belgique comprend quatre régions linguistiques : la région de langue française, la région de langue néerlandaise, la région bilingue de Bruxelles-Capitale et la région de langue allemande.

    Chaque commune du Royaume fait partie d'une de ces régions linguistiques.

    Les limites des quatre régions linguistiques ne peuvent être changées ou rectifiées que par une loi adoptée à la majorité des suffrages dans chaque groupe linguistique de chacune des Chambres, à la condition que la majorité des membres de chaque groupe se trouve réunie et pour autant que le total des votes positifs émis dans les deux groupes linguistiques atteigne les deux tiers des suffrages exprimés.

     

  • Art. 5

    La Région wallonne comprend les provinces suivantes : le Brabant wallon, le Hainaut, Liège, le Luxembourg et Namur. La Région flamande comprend les provinces suivantes : Anvers, le Brabant flamand, la Flandre occidentale, la Flandre orientale et le Limbourg.

    Il appartient à la loi de diviser, s'il y a lieu, le territoire en un plus grand nombre de provinces.

    Une loi peut soustraire certains territoires dont elle fixe les limites, à la division en provinces, les faire relever directement du pouvoir exécutif fédéral et les soumettre à un statut propre. Cette loi doit être adoptée à la majorité prévue à l'article 4, dernier alinéa.

     

  • Art. 6

    Les subdivisions des provinces ne peuvent être établies que par la loi.

     

  • Art. 7

    Les limites de l'État, des provinces et des communes ne peuvent être changées ou rectifiées qu'en vertu d'une loi.


TITRE Ierbis
DES OBJECTIFS DE POLITIQUE GÉNÉRALE DE LA BELGIQUE FÉDÉRALE, DES COMMUNAUTÉS ET DES RÉGIONS

  • Art. 7bis

    Dans l’exercice de leurs compétences respectives, l’Etat fédéral, les communautés et les régions poursuivent les objectifs d’un développement durable, dans ses dimensions sociale, économique et environnementale, en tenant compte de la solidarité entre les générations. 
     

(Source texte : Constitution Belge)

 

Un autre endroit, où vous pourriez trouver des renseignements intéressants sur le fonctionnement de la Belgique est le portail fédéral, car celui-ci est le site officiel du Gouvernement Belge :

 

Le Portail Fédéral Belge

 

Comme nous vous le disions plus haut, l'Etat Fédéral est composé de plusieurs entités fédérées.

 

Quelles sont elles ?

 

Ce sont les communautés et les régions.

 

Ci-après, vous trouverez les sites des différentes communautés et des régions :

 

 

             

Logo du Communauté flamande

Communauté flamande
(Région Flamande)

Parlement

 

Portails Officiels :

 

Communauté flamande

 

Son Parlement

Logo du Communauté française

 

Communauté Française

Parlement

 

Portails Officiels :

 

Communauté Française

 

Son Parlement

 

Logo du Communauté germanophone

Communauté Germanophone

Parlement

 

Portails Officiels :

 

Communauté Germanophone

 

Son parlement

 

 

 

Logo de la Région Wallonne

 

                Région Wallonne

                 Parlement

           

             Portails Officiels :

 

            Région Wallonne

      

             Son parlement

Logo de la Région de Bruxelles-Capitale

 

Région de Bruxelles Capitale

              Parlement

 

         Portails Officiels :

 

Région de Bruxelles Capitale

 

Son parlement

 

L'état fédéral quant à lui est bicaméral et est donc composé de deux chambres qui sont La Chambre des Représentants et le Sénat qui forment le Parlement Fédéral.

 

Vous pouvez visiter et obtenir des informations pour chancun de ces sénacles par leurs sites officiels :

 

La Chambre des Représentants

 

Le Sénat de belgique

Le parlement fédéral a ses compétences et ses moyens.

 

A côté de cela, la structure belge possède des entités fédérées où l'état fédéral a transféré aux diverses entités fédérées (Communautés et régions) certaines compétences et leurs moyens d'action.

 

La crise actuelle est à ce niveau.

 

La communauté Néerlandophone veut une refonte en profondeur de la réforme de l'état et demande le transfert de certaines compétences du Fédéral vers les régions, ainsi que diverses mesures d'accompagnement dont essentiellement les moyens d'action.

 

Pour ce faire, le seul moyen, c'est de modifier la constititution qui leur permettrait d'obtenir le transfert des compétences souhaitées.

 

C'est là que réside un des problème, car ceci ne peut être fait à la majorité simple et qualifiée, mais ils doivent obtenir une majorité des deux tiers.

 

Les francophones eux, ont peur que le transfert des compétences souhaitées par la communauté flamande vide l'Etat Fédéral de sa substance, de ses prérogatives, et que si ceci se réalise, l'Etat Fédéral ne subsiste que sur le papier, et perde l'essentiel de ses prérogatives et que sur le terrain l'Etat Fédéral ne fonctionne plus et que la toute puissance

des décisions ne pourraient être prise uniquement et pratiquement par les différentes communautés.

 

La base de l'Etat belge est la solidarité entre toutes les communautés et régions du pays.

 

Donc, l'idéal, serait que le transfert puisse se faire dans les deux sens.

 

Car, à ce moment l'Etat Fédéral pourrait redevenir tout puissant et permettrait de retrouver son autonomie financière, car si les transferts se font uniquement vers les communautés et les régions, l'Etat fédéral se viderait non seulement de ses compétences mais surtout de ses moyens, et l'Etat belge serait en situation de faillite financière.

 

Car pourquoi ne pas retransférer des compétences vers le fédéral, ce qui lui permettait d'obtenir de nouveaux moyens d'action, et serait le garant de solidarité que jouait l'Etat belge dans le passé pourrait de nouveau subsister, car depuis plusieurs années, vu les compétences que l'Etat Fédéral a perdues  ansi que ses moyens d'action ne permettent plus d'assurer cet équilibre vital d'un Etat Fédéral puissant et ne peut plus exercer sa solidarité envers les diverses communautés qui est la base d'un Etat fort.

 

Par contre, pour un Etat fort, l'autonomie de différentes compétences vers les communautés doivent être considérées comme obligatoires, car la richesse de notre Etat Fédéral c'est qu'il a créé des entités fédérées de manière à ce que chaque communauté et région puissent se développer et vivre chacune de leur côté suivant leurs différences.

 

Cet état, ces structures existent sur papier depuis la création de l'Etat Fédéral, mais vu la situation actuelle, cet Etat Fédéral n'a jamais mis entre les mains de chaque communauté les moyens nécessaires pour développer leur politique propre.

 

C'est à ce niveau qu'est l'enjeu, et la base de la crise.

 

Car chaque communauté a sa vision propre des choses et du retransfert de certaines compétences vers le fédéral pour un Etat fort, et le transfert d'autres compétences du fédéral vers les communautés pour que celles-ci puissent obtenir l'autonomie propre recherchée.

 

Ce que la communauté française reproche, et a une certaine peur que l'on lui donne les compétences, mais que les moyens nécessaires pour assurer ces diverses compétences ne lui soient pas allouées, ce qui ne permettrait pas à la Communauté Française de survivre.

 

De plus, la peur du côté francophone, vu le transfert souhaité par la communauté flamande ne vide l'Etat Fédéral des compétences minimales afin que celui-ci soit des plus fort pour une stabilité du Royaume et que la solidarité indsipensable entre les différentes instances fédérées puissent jouer à fond son rôle, ce qui serait le seul garant pour retrouver un Etat Fédéral fort et viable à long terme.

 

En d'autre terme,c'est la survie de L'Etat Belge qui est en jeu.

 

Voilà, où se situe le problème.

 

Vu, la situation actuelle, et la crise que l'on connait, une refonte de l'Etat Belge est indispensable afin de redonner à l'Etat Fédéral son rôle primordial, c'est-à-dire retouver un état fort et dur.

 

Ce qui permettrait de jouer à fond la solidarité entre chaque instance, ce qui n'est plus possibile actuellement et trouver un concesus, de transfert des communautés vers l'Etat Fédéral et inversément afin que chaque communauté puisse obtenir l'autonomie nécessaire pour que chaqu'une de celle-ci soit viable, et puisse s'exprimer totalement par rapport à ses spécificités propres, et comme elle le souhaite.

 

Et puis, si on se limite aux dialogues de communauté entre communauté, cela pourrait être possible, mais il ne faut pas oublier le statut spécial de la Région de Bruxelles Capitale de régime liguistique bilingue.

 

Que deviendra-t-elle ?

 

Et sous quel statut ?

 

Les Bruxellois se sentent sous pression, et se demandent de quoi sera fait leur avenir.

 

Les négociations seront encore longues, mais vu le commentaire exprimé ci-avant, nous avons voulu pour ceux qui ne connaissent pas ou très peu les rouages de la politique belge, le contexte de la crise, le point de vue de chacun, et l'importance de l'enjeu.

 

Nous espérons que ceci aura pu les aider à comprendre un peu plus la situation belge.

 

Et que sans "Le Fameux  Compromis à la Belge" rien n'est possible.

 

Un autre niveau de décision a été omis jusqu'à présent, ce sont les provinces.

 

Elles étaient au nombre de neuf. D'ailleurs le monument vestige de l'Expositon Universelle de Bruxelles de 1958 qu'est l'Atomium est la représentation de l'Atome.

Une coïncidence, c'est que chacune des neufs boules représentait chaque province.

 

Jusqu'au jour, où l'on a décidé de scinder la province de Brabant, en deux entités distinctes par  la province de Brabant Wallon, et la province de Brabant Flamand.

 

Depuis ce jour, la Belgique compte donc 10 provinces.

 

La Ville de Tournai fait partie de la province du Hainaut, dont le chef lieu est la Ville de Mons.

 

Vous pouvez trouver des informations complémentaires sur la province du Hainaut en visitant son portail officiel :

 

La Province du Hainaut

 

 

CHAPITRE 4 : HISTORIQUE

 

TABLE DE MATIERES PAR CHAPITRE

 

DEBUT BLOG 

 

20:09 Écrit par LES TROIS J DE TOURNAI dans Historique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/12/2007

OH! BELGIQUE - CHERE PATRIE - TU ES SAUVEE !

 

(nouveau 24 décembre 2007) 

Oh ! Belgique

Chère Patrie

Tu es sauvée !!! 

 

Par le vote de confiance de cette après-midi à la Chambre (dimanche 23 décembre 2007) c'est officiel, le gouvernement intérimaire est en place et peut commencer, officielement, à travailler.

 

Il ne faut pas se leurer. Ce n'est que par ce que l'institutionnel, le communautaire n'était pas au programme que nous avons un gouvernement pour la Noël, ou, sinon nous ne savons pas pour quelle date celui-ci aurait vu le jour ?

Mais à tout point de vue, c'était la plus sage des solutions.

Comme nous vous l'avions fait remarquer dans nos précédents articles, pour une réussite nous pensions qu'il aurait été plus sage de laisser les problèmes qui fachent au frigo et de se limiter à la constitution d'un gouvernement sociaux-économique.

Ont-ils lu nos propos, peu importe, le principal est que le résultat est là, et que ceci est pleinement positif.

Dans les dix points du programme, toutes les questions que tout belge se pose ne s'y trouve pas, mais l'essentiel est présent.

Mais, nous pouvons constater que nos politiques ont rejoint la sagesse, et ce qui est mémorable, les concepts qui ont toujours existés et qui font que notre pays est en vue au niveau mondial par sa manière de trouver une solution sous la terminologie de "Compromis à la Belge" a de nouveau formidablement fonctionné.

Donc, comme par le passé, la Belgique peut être un exemple au niveau de la gestion politique des affaires. 

Car le discrédit que notre nation avait de plus en plus au niveau international va s'estomper avec le temps.

Certains, au niveau national, même international qui croyaient que notre patrie était sur sa fin peuvent en tout état de cause déchanter et ne sont pas prêts à avoir une déchirure tant annoncée.

Comme nous vous le disons dans le début de cet article, rien n'est gagné, mais un pas important est franchi.

Le plus dur est encore à arriver. Car les points qui ont fachés, vont seulement arriver.

Mais, nous ne désespérons pas, car par la solution intérimaire mise sur pied n'était possible que s'il y avait une volonté réelle d'une majorité imposante de "certains Politiques" d'aboutir.

Tout ceci pour vous dire, Mesdames, Messieurs les Politiques, vous avez trouvé une solution intermédiaire, mais nous vous demandons de ne pas dormir sur vos lauriers et que la partie est gagnée, loin sans faut.

Tout ce que nous avons dit précédemment, avant d'arriver à une solution finale pour le 23 mars 2008, si vous ne faites pas attention, si vos pouvoirs de tolérance qui seront encore mis à rude épreuve ne jouent pas entièrement. Que vous ne mettez pas de l'eau dans votre vin. Que tout parti politique quelqu'il soit n'est pas prêt à lâcher du lest, et ne voit pas uniquement leurs intérêts et que leur programme soit  totalement intégré  dans la note  gouvernementale  du prochain gouvernement définitif, tout le travail  accompli avec difficulté n'aura servi à rien, et vous reviendrez malheureusement  à la case départ.

Mais, nous espérons au vu de l'installation du gouvernement intérimaire qui vient d'être mit sur pied, tout est possible, surtout positivement.

Si vous suivez toujours la même règle c'est-à-dire faire jouer à fond "Le Compromis à la Belge", que vous soyez les plus consciliants possible avec le maximum de tolérance pendant les diverses négociations nécessaires pour l'aboutissement d'un gouvernement définitif, la date du 23 mars 2008 est raisonable.

Pour illustrer ces propos, la lecture du livre de Raymond Hull, "Vouloir, c'est Pouvoir" serait d'actualité.

Surtout ne partez pas avec la conviction que si vous êtes quatre au gouvernement défintif, si vous obteniez, chacun 25 % de votre programme, cela pourrait être une victoire, et chacun pourrait sortir la tête haute.

En plus, ce ne sera peut être pas les points principaux, ou des points de détails de chaque programme, mais surtout la logique de base de ceux-ci qui devraient pouvoir être intégrés pour le prochain programme gouvernemental. 

En respectant l'autre communauté, avec consciliation, tolérance, le prochain gouvernement définitif devra être en place, sans problème majeur pour la date prévue : le 23 mars 2008.

A titre d'information, pour tous nos compatriotes, aussi bien du nord que du sud du pays, ainsi que nos amies lectrices, et amis lecteurs des nombreux pays qui par l'intermédiaire de ce blog, viennent visiter en particulier Tournai et bien entendu notre pays : La Belgique, vous trouverez ci-dessous plusieurs vidéos qui retracent les évènements qui se sont clôturés par la mise en place d'un gouvernement intérimaire.

 

Différentes vidéos des émissions de RTL TVI

 

Le Roi souhaite un gouvernement intérimaire et il maintient sa confiance en Verhofstadt

10/12/2007
Durée : 1m 51s

Le Roi souhaite un gouvernement intérimaire et il maintient sa confiance en Verhofstadt

 

Guy Verhofstadt a rendu son premier rapport au roi.

10/12/2007
Durée : 0m 17s

Guy Verhofstadt a rendu son premier rapport au roi.

 

 

Cette crise politique inspire humoristes et caricaturistes

10/12/2007
Durée : 2m 24s

Cette crise politique inspire humoristes et caricaturistes

 

 

Crise politique: exigences des partis démocratiques.
11/12/2007
Durée : 2m 1s

 

 

Guy Verhofstadt poursuit sa mission de formation d'un gouvernement.
11/12/2007
Durée : 1m 39s

Désaccord entre partis francophones pour former un gouvernement intérimaire

13/12/2007
Durée : 1m 54s

Désaccord entre partis francophones pour former un gouvernement intérimaire

 

 

Formation du gouvernement: Verhofstadt 3 sera asymétrique; une première

19/12/2007
Durée : 1m 45s

 

Formation du gouvernement: Verhofstadt 3 sera asymétrique; une première

 

 

Formation du gouvernement: la composition du gouvernement Verhofstadt III
19/12/2007
Durée : 2m 11s
Réactions de la population après l'accord gouvernemental
 19/12/2007
Durée : 1m 54s

Photo de famille du gouvernement Verhofstadt III devant le Parlement.

 21/12/2007
Durée : 0m 20s

Photo de famille du gouvernement Verhofstadt III devant le Parlement

  

Prestations de serment des ministres de Verhofstadt III devant le roi
21/12/2007
Durée : 1m 38s

Première expérience de ministre pour le cdH Josly Piette titulaire de l'Emploi

 21/12/2007
Durée : 2m 6s

Première expérience de ministre pour le cdH Josly Piette titulaire de l'Emploi

Déclaration gouvernementale: dernières infos depuis la Chambre.

23/12/2007
Durée : 1m 43s

Déclaration gouvernementale: dernières infos depuis la Chambre.

 

 

Verhofstadt III: le parlement accorde sa confiance au gouvernement transitoire.

 23/12/2007
Durée : 0m 19s

Verhofstadt III: le parlement accorde sa confiance au gouvernement transitoire

 

 

Déclaration gouvernementale: 97 députés pour, 46 contre et une abstention.

23/12/2007
Durée : 2m 4s

Déclaration gouvernementale: 97 députés pour, 46 contre et une abstention

 

 

Réactions suite à l'accord de confiance du parlement au gouvernement transitoire.

 23/12/2007
Durée : 1m 36s

Réactions suite à l'accord de confiance du parlement au gouvernement transitoire

 

(Source différentes Vidéo : RTL TVI)

 

 

Si vous le souhaitez, RTL propose d'autres vidéos sur différents thèmes, vous pouvez les visualiser en visitant leur site :

 

 

Vidéo RTL TVI

 

 

Vidéos des différentes scéances à la chambre

 

 

Le grand public, ne le sait peut être pas, mais, il y a la possibilité de suivre certains débats en direct. Pour ceux qui n'ont pu se libérer même les voir en diféré sur le site de "La Chambre".

Nous vous proposons de visualiser les trois derniers débats suite à la constitution du  gouvernement :

 

DECLARATION DU GOUVERNEMENT -21/12/2007 - 14H30

 

DISCUSSION DE LA DECLARATION DE GOUVERNEMENT 23/12/2007 -10H00

 

DISCUSSION DE LA DECLARATION DE GOUVERNEMENT - VOTE - 23-12-2007 - 14H30

 

 

Le site de "La Chambre" ne se limite pas à diffuser les différentes scéances, mais vous pouvez trouver bien d'autres informations.

Dans une période, où le fossé entre le politique et la population a tendance à se creuser, dixit certaines personnes, une visite sur le site pourrait vous faire comprendre le rôle réel de cette institution.

Ce qui vous permettrait de vous faire votre propre opinion, et ne pas vous faire influencer par l'extérieur, et remarquer la réalité des choses. Car il y existe sur ce site bien des informations qui pourraient vous démontrer que le politique n'est pas si loin que cela et que le fossé entre les deux n'est pas si profond que l'on veut bien l'affirmer.

Pour cela, nous vous conseillons de visiter son site :

 

LA CHAMBRE - DE KAMER

 

 

Les sénateurs ont accordé leur confiance au nouveau gouvernement :

 

Vidéo de la dernière séance: Séance plénière du 24/12/2007 matin

(Source vidéo : Site du Sénat)

 

Les sénateurs ont accordé leur confiance au nouveau gouvernement.

 

24/12/2007
Durée : 1m 43s

 

Confiance accordée au gouvernement par le Sénat 

 

 

Le Sénat est un organe de l'état aussi important que la Chambre pour la viabilité du pays.

Le même commentaire que nous avons effectué au niveau de la Chambre pourrait être donné au niveau du Sénat.

Vous pouvez visualisez le site du Sénat par le lien suivant : 

 

 LE SENAT

 

 

Chaque année à cette époque, c'est l'heure du traditionnel discours du Chef de l'Etat, Sa Majesté le Roi Albert II.

Nous terminerons, donc par le commentaire que celui-ci a repris dans son discours et qui pourrait permettre une stabilité de notre pays : Il n'est pas incompatible d'aimer sa région, sa communauté, la respecter, et surtout d'être aussi Belge à part entière, et de participer à l'Unification de l'Europe


 

 Vous pouvez visionner l'intégralité du discours du chef de l'Etat pour le lien suivant :

 

Discours traditionnel de Noël pour les fêtes de fin d'année

 

24/12/2007
Durée : 13m 13s

 Discours traditionnel du Chef de L'Etat pour les fêtes de fin d'année

 

 

A ce sujet, le premier commentaire en ligne sur le discours du Chef de l'Etat, est visible sur RTL, vous pouvez lerejoindre par le lien suivant :

 

 

Le roi Albert II a présenté ses voeux à la population.
24/12/2007
Durée : 2m 8s

 

Commentaire du discours du Roi par RTL 

 

 

 

(Source Vidéos : Toutes les vidéos proviennent soit du site de RTL ou de la Chambre et du Sénat)

 

 

 

VIVE LA BELGIQUE - VIVE LE ROI

 

 

 

CHAPITRE 4 : HISTORIQUE

TABLE DE MATIERES PAR CHAPITRE DEBUT BLOG 

 

14:25 Écrit par LES TROIS J DE TOURNAI dans Historique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |