01/01/2008

LA TOLERANCE PAR RAPORT AUX DIFFERENTS COURANTS RELIGIEUX, L'AGNOSTICISME, l'ATHEISME, LA LAICITE,....

(nouveau 01/01/2008)

 

LA TOLERANCE PAR RAPPORT

 AUX DIFFERENTS COURANTS RELIGIEUX, PHILOSOPHIQUES, 

L'AGNOSTICISME,

L'ATHEISME,

LA LAICITE,....

 

Comment commencer la nouvelle année sous les meilleurs auspices ?

 

C'est de la commencer par une tolérance maximaliste entre toutes les couches de la société, et que celle-ci puisse être pluraliste et à tous les niveaux.

 

Dans certains articles, nous parlons de tolérance.

Celle-ci doit être exprimée à tous les niveaux, et doit également faire preuve de pluralisme.

 

Le blog, nous nous en excusons par rapport aux différentes religions, de l'agnostisme,  l'athéïsme, la laïcité, ...., manquait de pluralisme et de tolérance.

 

Nous sommes croyants catholiques, c'est notre vérité. Mais ce n'est pas pour cela que nous devons ignorer les autres. Nous avons même le devoir de tolérance pour eux, et qu'ils soient croyants ou non croyants.

 

Nous avons énormément réflechi, non seulement avant d'écrire cet article, et qui plus est, comment et où l'insérer dans ce blog.

 

Après maintes reflexions, la manière la plus digne d'en parler et de ne froisser quiconque, c'est de le faire paraître au niveau de la généralité, et non au niveau d'un chapitre particulier, et surtout l'intégrer au niveau de la tolérance.

 

Nous ne voulons blesser quiconque, et surtout ceux qui seront représentés.

 

Dans le cas, où nous aurions oublié un courant, nous serions heureux que vous nous en fassiez part, et serions prêts à l'intégrer dans cette section.

 

Si depuis le début, nous ne parlions que du diocèse, la religion catholique, c'est que ceci est notre croyance, notre vérité qui n'est pas nécessairement celle des autres et nous devons les respecter à part entière.

 

Car, à ce niveau, il y a beaucoup d'intolérance, malheureusement.

 

Contrairement à ce que l'on pourrait émettre comme opinion, l'intolérance est plus dangereuse au sein d'un courant quel qu'il soit qu'au  niveau d'une croyance ou pour ceux qui ne croient pas, que par rapport à deux courants différents.

 

Les événements qui se passent au niveau mondial ne pourraient ils pas en partie être résolus si l'on pouvait quelque soit notre courant religieux ou philosophique, ou autre essayer de comprendre l'autre ? 

 

Du moment, où il y a compréhension, la tolérence pourrait petit à petit s'installer.

 

Sans compréhension de l'autre, la tolérence ne peut en aucun être de mise.

 

Nous voulons par cet article simplement vous faire le tour des différents courants.

 

Vous faire connaître ceux-ci, tout simplement vous exprimer qu'ils existent, et pourquoi pas vous les faire comprendre.

 

Peut être qu'à ce moment, vous seriez plus conscients de tous les courants qui existent et l'intolérance due à la méconnaissance de ces différents courants pourraient plus facilement s'estomper et pourquoi pas pour certains disparaître.

 

Comment aborder ce sujet des plus délicats, mais important pour notre société actuelle vu le brassage, le mélange des différents concepts ?

 

Pour pouvoir s'apprécier, il faut se connaître, laisser ses préjugés de côté, pouvoir s'écouter mutuellement, et échanger ses opinions.

 

Ceci n'a pas pour but de vous faire changer, mais simplement que par ces différents échanges nous puissions comprendre les autres communautés existantes, ce qui aurait pour conclusion que l'on puisse se comprendre, s'apprécier, et pourquoi pas vivre certaines choses en commun tout en gardant sa culture, son courant religieux et philosophique ou autre.

 

Qu'est ce que la religion ?

 

Le terme religion (latin : religio ) désigne un ensemble de rites, croyances, règles éthiques et pratiques, voire de dogmes, adoptés par une société, un groupe ou un individu.
La religion est le plus souvent en rapport avec une notion de divinité ou de réalité transcendante. Le terme religion naturelle, cependant, désigne une doctrine qui s'appuie sur les seules inspirations de la raison et du cœur. On désigne souvent par religion les pratiques et rituels d'une communauté sociale

 

Source texte : Wikipédia

 

Pouquoi, n'avoir pas donné notre propre définition ?

 

Tout simplement pour qu'on ne puisse pas nous cataloguer de chercheur de conversion (ex : athéisme vers une religion ou un courant philosophique), ou reconversion (ex : d'un courant philosphique vers une religion, inversement, ou d'une religion vers une autre)  et vous démontrer que nous sommes prêts à accepter sans complexe, les idées venant d'autres et ce, tout en ne reniant pas notre croyance, nous acceptons le principe que toute personne a le droit de croire ou non.

 

Quels sont les différentes religions, et comment peuvent elles être cataloguées ?

 

On peut classer les religions selon le nombre de leurs dieux, les relations qu’ils entretiennent entre eux, avec l’univers et les fidèles, ou la présence de certains concepts ou pratiques en leur sein :

Les religions monothéistes ne reconnaissent qu'un seul Dieu : christianisme, islam, judaïsme en sont les exemples les plus typiques. Ces trois religions sont appelées abrahamiques, car elles reconnaissent toutes les trois la figure d'Abraham comme premier patriarche.

Les religions polythéistes reconnaissent plusieurs dieux, différemment liés. L'ensemble polythéiste peut être subdivisé en différents types : hénothéisme, monolâtrie par exemple.

Le panthéisme est une philosophie selon laquelle tout est Dieu.

Les religions révélées sont des religions qui affirment détenir leur connaissance de source divine, soit par des apparitions (théophanies), soit par l'inspiration à des prophètes de textes considérés comme d’origine divine. Les religions abrahamiques en sont un exemple.

Les religions peuvent être fondées sur une orthodoxie (christianisme) ou une orthopraxie (judaïsme, hindouisme).

La présence de certaines croyances ou pratiques (animisme, chamanisme

 etc..) peut aussi caractériser les religions et permettre un regroupement. La distinction entre religions sacrificielles ou non sacrificielles est particulièrement importante en anthropologie.

 

On distingue quelquefois les religions éteintes, les religions actives et les nouvelles religions émergeantes. Les premières, également appelées religions antiques, reparaissent parfois dans la dernière catégorie lorsqu’elles font l'objet d’une tentative de résurrection (néo-druidisme, néo-paganisme...).

On peut également regrouper les religions par aires géographiques, qui sont souvent aussi des aires culturelles. La proximité géographique va souvent de pair avec des emprunts et influences mutuelles, voire une communauté de sources. Dans le monde indien, on remarque que l'hindouisme, le bouddhisme et le jaïnisme, sont profondément liées, comme avec le sikhisme, influencé par l'hindouisme et l'islam.

 

Source texte : Wikipédia

 

Nous avons repris la définition émanant de wikipédia par soucis d'être des plus complets, et comme exprimé ci-dessus, si une lectrice ou un lecteur semble que nous l'avons oublié, il peut nous en faire part, et sommes prêts à l'intégrer dans ce chapitre

 

Il n'y a pas que les religions qui existent, si l'on veut être complet, nous devons parler d'autres courants qui peuvent être philosophiques.

 

Il existe l'agnostisme, l'athéisme, la laïcité,....

 

L'agnosticisme est la position philosophique selon laquelle la vérité de certaines propositions (le plus souvent théologiques, concernant l'existence de Dieu, des dieux, etc.) est inconnue ou inconnaissable. C’est une pensée fondée sur le doute. La vérité absolue est incertaine.

L'agnosticisme est souvent rapproché, à tort, d'autres courants philosophiques ou confondu avec eux. Contrairement à l'athéisme, il ne conteste pas l'existence du divin mais la possibilité même, présente ou définitive, de démontrer le caractère divin ou surnaturel d'une révélation ou d'autres possibilités de connaissance. Il est à différencier du scepticisme philosophique, qui propose de rester dans l'incertitude à propos de toute chose, expérimentée ou non. Il est encore différent du déisme, qui postule un être transcendant mais s'éloigne du phénomène religieux.

 

Source texte : Wikipédia

 

Le dernier point que nous n'avons pas encore abordé est la laïcité.

 

La laïcité désigne le principe de séparation du pouvoir politique et administratif de l'État du pouvoir religieux. Le mot "laïque" désigne les personnes ou les institutions qui respectent ce principe.

La laïcité implique un enseignement étatique d'où la formation religieuse (dans le sens enseignement de la foi) est absente. Pour autant, l'enseignement des religions n'est pas incompatible avec la laïcité, tant qu'il ne s'agit que de décrire des « us et coutumes », et si l'on présente chaque religion d'un point de vue extérieur (objectif) à celle-ci, par exemple dans le cadre d'un cours d'histoire-géographie.

 

Source texte : Wikipédia

 

Pour les personnes intéressées par le sujet, ils peuvent obtenir des informations complémentaires en visitant les sites suivants :

 

Les Religions

 

L'Agnosticisme

 

La Laïcité

 

 

Pour notre part, si l'on veut pratiquer la tolérance maximaliste, c'est en connaissance de cause, et d'accepter tout courant quel quils soient, religieux, philosophiques, ou autres, et de les respecter tels qu'ils sont.

 

Nous avons voulu par cet article, vous définir le plus complet possible tous les courants existants.

 

 

CHAPITRE 6 : GENERALITE

 

TABLE DE MATIERES PAR CHAPITRE

 

DEBUT BLOG 

 

 


12:41 Écrit par LES TROIS J DE TOURNAI dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.